hommage à Tchicaya U’ Tamsi et Leopold Congo Mbemba
Dans le cadre du printemps des poètes

avec Marianne Auricoste (Comédienne) Marianne Auricoste débute au théatre, puis se consacre au rayonnement de la poésie et des nouvelles contemporaines de tous les pays. Elle crée l’association Le Champ des mots et organise de nombreuses tournées de récitals de poèmes en France et à l’étranger. Créations de spectacles autour de : Jules Valles, Rosa Luxembourg, Henri Michaux, Yannis Ritsos, Octavio Paz, Guillevic, les poètes du désert ... Créations de festivals autour de la nouvelle contemporaine francophone et étrangère. Elle se produit dans de nombreux théatres parisiens (Café de la danse, théatre Essaïon, théatre de la Vieille Grille, théatre du Rond Point ,Centre Mandapa....) et (...) ... Lire la biographie complète
QRCode hommage à Tchicaya U’ Tamsi et Leopold Congo Mbemba - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Un hommage à Tchicaya U’ Tamsi et Leopold Congo Mbemba, deux poètes congolais qui nous ont quittés

lecture, avec la participation d’Olivier da Silva et Marianne Auricoste ,
accompagnée par Simon Winsé ( flûtes et percussions)

Tchicaya U’Tamsi est né au Congo le 25 août 1931. Il passe son enfance à Pointe
Noire, puis quitte son pays à l’âge de quinze ans pour faire des études en France. A 26
ans, il publie son premier recueil : « Le mauvais sang ». Il est unanimement
considéré comme le poète le plus doué de sa génération...

En 1960, au moment des Indépendances africaines, il publie : « Le ventre ».
Il travaille à l’Unesco jusqu’en 1986 et meurt en France en 1988 à l’âge de 56 ans .

Leopold Congo Mbemba est né à Brazzaville et a résidé à Paris depuis 1980. Il a
été directeur de collection aux Éditions de l’Harmattan et adjoint de direction à la
Géode (Cité des sciences et de l’industrie).
Il a publié chez le même éditeur ( L’harmattan ) : « Déjà le sol est semé. » et « le
Tombeau transparent »
Il nous a quitté en 2015, à Paris .