Soirée ASV Chansons
Chanson française, Découverte

avec Adella (Chanson française) Adella, ce n’est pas la petite sirène Disney c’est plutôt la sirène de police qui retentit quand elle passe dans la rue avant de monter sur scène. Femme de caractère, sans filtre et sans effet, Adella nous embarque avec sa voix singulière, sensuelle et ses mélodies ravageuses. Une fille qui se bat avec ses mots que l’on a déjà pu entendre sur le single « Pense à moi » du groupe Luke. Adella travaille son répertoire depuis trois ans et finit par prendre une direction rock chanson avec un excellent premier EP (en attendant l’album), après avoir acquis une expérience de la scène au cours de nombreux concerts parisiens, de festivals et de plusieurs (...) ... Lire la biographie complète
avec Teorem (Chanson Française ) Rémi Libéreau chante et écrit ses textes sur fond de musiques électroniques. Dans les nouveaux morceaux de Teorem, on retrouve à la fois les guitares acoustiques de Rémi mais aussi son goût prononcé pour les synthétiseurs. On passe de tempos lents proches du dubstep, aux rythmes house des années French Touch. TEOREM c’est donc une formule originale, un son qui dépoussière la scène française et rend ses lettres de noblesse à la langue de Molière. ... Lire la biographie complète
QRCode Soirée ASV Chansons - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Jeudi 19 avril 21:30


Venez découvrir les talents de la chanson française de demain autour de ce co-plateau. En tête d’affiche : Teorem et Adella et Alysce et Sophie le Cam en guest !

Teorem :
Rémi Libéreau chante et écrit ses textes sur fond de musiques électroniques.
Dans les nouveaux morceaux de Teorem, on retrouve à la fois les guitares acoustiques de Rémi mais aussi son goût prononcé pour les synthétiseurs. On passe de tempos lents proches du dubstep, aux rythmes house des années French Touch. TEOREM c’est donc une formule originale, un son qui dépoussière la scène française et rend ses lettres de noblesse à la langue de Molière.

Adella :
Adella, ce n’est pas la petite sirène Disney c’est plutôt la sirène de police qui retentit quand elle passe dans la rue avant de monter sur scène.
Femme de caractère, sans filtre et sans effet, Adella nous embarque avec sa voix singulière, sensuelle et ses mélodies ravageuses.
Une fille qui se bat avec ses mots que l’on a déjà pu entendre sur le single « Pense à moi » du groupe Luke.
Adella travaille son répertoire depuis trois ans et finit par prendre une direction rock chanson avec un excellent premier EP (en attendant l’album), après avoir acquis une expérience de la scène au cours de nombreux concerts parisiens, de festivals et de plusieurs premières parties comme celles de Hubert-Félix Thiéfaine.
Adella n’a pas fini de nous surprendre avec ses pédales, son piano, son violon, sa guitare et surtout pas mal de talent.

Alysce :
"Désir de Révolte", son premier EP, qui vient tout juste de sortir, a été réalisé par Gilles Olivesi (Jeanne Added, Lambert Wilson chante Montand…).
Les chansons sensuelles crient la révolte et sans ambages, dévoilent le cœur d’Alysce.
Diplômée du Pôle Supérieur de Paris-Boulogne Billancourt et récompensée dans plusieurs compétitions internationales, Alysce a recemment remporté le Trophée France Bleu / La Truffe de Périgueux 2017 : Prix du Jury, Prix SACEM et Prix du Public. Elle est egalement en finale du Prix Moustaki 2018 le 1er mars.
Elle est à la guitare depuis l’âge de sept ans, son père, guitariste de jazz lui a transmis une passion, une culture musicale et une technique au service de sa sensibilité. Puis elle fréquente les cafés concerts, parcourt les couloirs du conservatoire au C.R.R. de Paris et profite ainsi d’une autre formation d’excellence auprès de grands musiciens comme Ramon de Herrera, Gérard Abiton, Marcin Dylla, Jérémy Jouve, Ibrahim Maalouf…
Le luthier Gérard Audirac lui a dédié le modèle de guitare « Alysce ».

Sophie le Cam :
Installée depuis dix ans à Paris, Sophie a grandi en Picardie. Nourrie dès le berceau de chanson française, elle prend des cours de piano et apprend la guitare, le ukulélé et l’harmonica en autodidacte.
Après des études de Lettres et arts, elle entre au conservatoire d’art dramatique à Paris et devient comédienne. Le texte, la scène.
L’année 2014 voit naitre l’écriture de chansons. Sophie se produit alors dans différents lieux : à plusieurs reprises sur le bateau El Alamein, à La Manufacture et aux Trois baudets à Paris, au festival Off Courts à Trouville, à l’El Camino à Caen, etc.
Après avoir remporté le 2ème prix du tremplin interprète Le Mans Cité Chanson , elle est programmée en première partie de Loïc Lantoine pour la 28ème édition du Festi’val de Marne et réalise sa première expérience radio sur France Inter dans l’émission de Pascale Clark A’Live.
En janvier 2016, son premier EP « Les gens gentils », composé de 5 titres, voit le jour. Il est sélectionné parmi les albums du mois de janvier du magazine Longueur d’ondes. 2eme EP en préparation.
"Après l’enfance c’est quasiment fini"
Avec la liberté de ton de ce paradis perdu, Sophie pose une voix percutante et grave sur des textes poignants et légers. C’est une poésie brute et décalée à mi chemin entre Renaud et Philippe Katerine. Il y a l’auto-dérision, il y a la mélancolie, et il y a la tendresse, bordel, la tendresse.


Plein tarif : 10 €