René Mailhès
Jazz Manouche

avec René Mailhès (Jazz) Rappelons que René Mailhes, guitariste né gitan, a toujours su préserver son jeu de la pâle imitation du génial manouche, et qu’il s’est toujours fait un devoir de suivre son propre chemin musical. Inspiré de guitaristes américains comme Barney Kessel, Kenny Burrell ou même Jim Hall (dont il se rapproche parfois dans le côté "minimaliste" d’un jeu de guitare refusant toute démonstration technique), il admire tout autant le travail de Coltrane, de Lennie Tristano ou plus encore de Bill Evans dont l’esthétique unique l’a profondément et définitivement séduit. Entouré de vieux complices, Dominique Lemerle à la basse (et à l’archet s’il vous plait...) et du (...) ... Lire la biographie complète
QRCode René Mailhès - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

René Mailhes naît dans une famille de musiciens manouches. Ses oncles maternels, « Baro » Pierre Ferré, Jean Ferré et René « Challin » Ferré furent compagnons de Django Reinhardt et membres du Quintette du Hot Club de France. Il commence à jouer de la guitare à l’âge de quatorze ans.
René Mailhes, guitariste, a toujours su préserver son jeu de la pâle imitation du génial manouche, et il s’est toujours fait un devoir de suivre son propre chemin musical. Inspiré de guitaristes américains comme Barney Kessel, Kenny Burrell ou même Jim Hall (dont il se rapproche parfois dans le côté "minimaliste" d’un jeu de guitare refusant toute démonstration technique), il admire tout autant le travail de Coltrane, de Lennie Tristano ou plus encore de Bill Evans dont l’esthétique unique l’a profondément et définitivement séduit.

Entouré de vieux complices, Dominique Lemerle à la basse (et à l’archet s’il vous plait...) et du pianiste Patrice Galas qui était déjà de l’aventure des deux précédents albums, René Mailhes nous propose aujourd’hui une musique qui frappe par son originalité.


Plein tarif : 10 €