Ras Dumisani
Reggae

avec Ras Dumisani (Reggae) « Fidèle à lui-même, Ras Dumisani propose une musique profonde dont le caractère métissé puise ses origines dans ses multiples voyages. Ce reggae anglophone teinté de Zoulou profite d’une reconnaissance internationale. Ras Dumisani continue de parcourir les scènes Européennes, et au-delà. La générosité de ses performances rencontre un franc succès tant auprès d’amateurs de reggae, que des néophytes, ou des professionnels » ... Lire la biographie complète
QRCode Ras Dumisani - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Descendant d’une famille royale (King Shaka Zulu). et d’un père chanteur (au sein du
groupe Ladysmith Black Mambazo),« Ras Dumisani » est né et a grandi à Durban, dans la province du Kwazulu Natal, en Afrique du Sud, en 1962. C’est là, que dès son plus jeune âge, il chante dans les fameuses chorales Gospel Sud Africaines. S’ajoutera précocement la pratique des percussions, par laquelle il intègre très vite divers formations Jazz issues de ce terroir fertile.

Ras Dumisani se destine pourtant d’abord à une carrière de footballeur. Il joue sous contrat dans les équipes de championnat national, avant de choisir définitivement la voie de la Musique, et plus particulièrement celle du Reggae. Il rejoint dans un premier temps le groupe « Oneness, Love and Music », puis décide de former son propre groupe : « Afrikaya ».
Les opportunités étant limitées à Durban, il rejoint Johannesburg. Mais, dans une afrique du sud marquée par l’Apartheid, les producteurs locaux ne sont pas prêts pour le rythme et l’engagement politique de ses textes, et de sa musique. Déterminé, débute alors un long périple. Sa passion pour la musique, ajoutée à sa volonté d’échanger ses idéaux rastafariens, l’emmènent en Angleterre, Hollande, Allemagne, Portugal,…, et enfin, en France. C’est à Paris, en 1992, que Ras Dumisani trouve une maison de disque (Sony – BMG) qui signera sans hésitation son premier album, « Zululand Reggae », sur lequel apparaissent Mikey Dread et Dennis Bovell (bassiste de Linton Kwesi Johnson et d’Alpha Blondy). Après une apparition remarquée au Midem, Ras Dumisani sort son deuxième album, « Mister Music », toujours accompagné par son groupe « Afrikaya » et mixé par Dennis
Bovell. Enregistré entre Paris, Londres et Kingston, où Ras Dumisani a choisi le mythique Studio Tuff Gong de Bob Marley, son troisième album « Call on me » s’orne de quelques vieilles connaissances jamaïcaines telles que Mac Dermot, Rohan Dwyer, Carlos Allwood et Gary Sutherland. Il s’y fait accompagner par quelques-uns de ses amis : Leroy ‘Horsemouth’ Wallace à la batterie, Johnny Dizzy Moore à la
trompette, Dean Frazer au saxophone, les percussions de Count Ossie Junior et des Mystics Revelations of Rastafari, de jeunes deejays comme Alpancho et de plus anciens comme Prince Jazzbo. Il poursuit l’enregistrement à Paris, au studio Chauve Souris, avec Joe Etti, puis retrouve Dennis Bovell et Mad Professor au Studio Ariwa, à Londres. A toute cette activité créative, s’ajoute plusieurs tournées dans le Monde aux côtés des plus grandes Stars du genre, dont une de 42 dates avec Alpha BLONDY.

Nous pouvions lire ceci dans la Presse :

« Fidèle à lui-même, Ras Dumisani propose une musique profonde dont le caractère métissé puise ses origines dans ses multiples voyages. Ce reggae anglophone teinté de Zoulou profite d’une reconnaissance internationale. Ras Dumisani continue de parcourir les scènes Européennes, et au-delà. La générosité de ses performances rencontre un franc succès tant auprès d’amateurs de reggae, que des néophytes, ou des professionnels ».

En 2013 :

Auteur compositeur original, et intarissable, Ras Dumisani, abusé, a fait le choix d’être aujourd’hui un Artiste Producteur libre, et indépendant. Son oeuvre discographique s’est depuis enrichie d’une respectable collection d’albums supplémentaires. Certains d’entre eux sont à ce jour distribués, tels que « Anthology », « Résistance », « Rise And Shine », « Motherland », alors que d’autres merveilles, en réserve, tels « Stay At Home », « My Sun Shine », « Spécial World », « Love Will Found Its Place », « Jah Love », assurent aux fans un avenir musical Reggae heureux.
Avec une évidente maturité, ses bases musicales Jazz s’expriment d’avantage dans son oeuvre, rendant l’intégralité de ses nouveaux opus tous aussi précieux, et savants, les uns que les autres. Son sens propre de l’harmonie, la poésie, et la subtilité de ses lyriques, mixés au timbre unique, et au « grain » naturel de sa voix, basse, confirment
ensembles sa marque de fabrique, dans une parfaite cohérence. On reconnaît tout de suite du RAS DUMISANI !

A sa 1ère écoute de l’album « Motherland » (sortit le, 4 déc. 2012), Gilbert PYTEL, rédacteur en chef du magazine spécialisé « REGGAE VIBES », dira en ces mots :
"Motherland" est tout simplement le Meilleur Album de Ras Dumisani. Il
marque un retour au Reggae Roots des Origines" ».

En effet, chaleureusement accueilli par les Médias, l’album « Motherland », sera lié, dans l’Histoire de la carrière de RAS DUMISANI, à une nouvelle signature de contrat passé avec PLAZA MAYOR COMPANY Ltd grâce à qui Ras Dumisani est aujourd’hui distribué et représenté internationalement. Ceci ne contrarie en rien les bonnes relations partenaires conservées avec « RUE STENDHAL », qui se charge, quant à elle, fidèlement depuis de nombreuses années, de sa distribution en Fance, et en Europe.
Il faut désormais retenir le nom du nouveau Label « NO CLICK RECORD » qui permet à RAS DUMISANI de donner vie à trois excellentes nouvelles productions Roots Reggae Ska-Jazz-Blues-Soul-Rock… à vous faire découvrir dès le 2ème semestre 2013 avec le
nouvel album « Stay At Home », auquel appartient, par exemple, le titre « Set Me Free » ! (à découvrir ci dessous).


Plein tarif : 12 €