Nietzsche
Animé par les Rendez Vous Littéraires

avec Ariane Charton (Auteur) Ariane Charton est née en 1975 à Bourges. Auteur de trois pièces pour France Inter, elle a collaboré au livre, Goncourt, cent ans de littérature (Agnès Viénot, 2004) et a publié une anthologie, Cher papa, les écrivains parlent du père (J.-C. Lattès, 2005). Après des études de lettres, elle s’est spécialisée dans la littérature romantique. Elle a établi l’édition de la correspondance entre Marie Dorval et Alfred de Vigny, Lettres pour lire au lit (Mercure de France, collection Le temps retrouvé, 2009) et a publié un roman historique, Le Roman d’Hortense, consacré à Hortense Allart, dernière maîtresse de Chateaubriand (Albin Michel, 2009, Prix littéraire de la (...) ... Lire la biographie complète
avec Lauren Malka (Journaliste) Journaliste au Magazine littéraire et chez MyBOOX ... Lire la biographie complète
avec Dorian Astor (Philosophe) Dorian Astor, ancien élève de l’ENS, est philosophe, germaniste et musicologue. Auteur notamment de deux biographies, Lou Andreas-Salomé (Gallimard, 2008) et Nietzsche (Gallimard, 2011), il consacre de nombreux travaux à l’interprétation, la traduction et l’édition des œuvres de Nietzsche (actuellement pour la Bibliothèque de la Pléiade). Il est également traducteur de Freud chez Flammarion, et auteur d’ouvrages sur l’histoire de l’opéra, notamment sur Richard Wagner (Plon-Perrin, Max Milo). Vivant entre Paris et Berlin, il travaille à une approche historique du dialogue philosophique entre la France et l’Allemagne, et donne de nombreuses conférences (...) ... Lire la biographie complète
QRCode Nietzsche - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Les Rendez Vous Littéraires, animé par Ariane Charton et Lauren Malka, reçoivent Dorian Astor auteur de "Nietzsche", Gallimard, Folio Biographies

« La disproportion entre la grandeur de ma tâche et la petitesse de mes contemporains s’est manifestée en ce que l’on ne m’a ni entendu, ni même aperçu. Je vis du seul crédit que je m’accorde. Peut-être même mon existence est-elle un préjugé ?… ».

Comment un jeune professeur, passionné par les Grecs et par Wagner, devient-il le philosophe le plus courageux de son temps, capable de dynamiter l’idée qu’on avait de toute croyance ? De réévaluer toute morale à l’école du soupçon ? De débusquer, au plus profond de la vérité, du langage, et de l’homme même, des puissances hostiles à la vie ? Friedrich Nietzsche (1844-1900) a tout sacrifié à ce projet, tout ce qui comptait pour lui – jusqu’à sa santé et à l’amitié. Se vouant à la solitude, il tente de transfigurer la souffrance pour surmonter l’humain. Derrière les figures de l’esprit libre, de Zarathoustra ou de Dionysos, il avance masqué. Mais Nietzsche a aimé la vie au point d’en vouloir l’éternel retour, quitte à devenir fou, préférant passer pour un pitre plutôt que pour un saint.


Libre participation