Nanou Coul
Musique africaine

avec Nanou Coul (World Music) Nanou Coulibaly chante depuis l’âge de huit ans. Elle commence sa carrière comme chanteuse soliste dans son quartier natal de Faladié à Bamako, puis participe ensuite à toutes les Biennales Artistiques Culturelles du Mali, de 1984 à 1990. Retour ligne automatique En 1993, elle sort son premier album,"Tiéba". En 1994, "Les Aigles du Mali" a suivi :1998 "Yébalifô", 1999 "Maliba" et en 2006 "Sabali". Elle se présente au public parisien au festival prestigieux Africolor en 1999 à Saint Denis. En 2000-2001, elle participe au projet de Mali Dambé Foly, la symphonie bambara, une tournée internationale avec Abdoulaye Diabaté, Neba Solo, Moriba Koïta, (...) ... Lire la biographie complète
QRCode Nanou Coul - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Nanou Coulibaly chante depuis l’âge de huit ans. Elle commence sa carrière comme chanteuse soliste dans son quartier natal de Faladié à Bamako, puis participe ensuite à toutes les Biennales Artistiques Culturelles du Mali, de 1984 à 1990.
En 1993, elle sort son premier album,"Tiéba". En 1994, "Les Aigles du Mali" a suivi :1998 "Yébalifô", 1999 "Maliba" et en 2006 "Sabali".

Elle se présente au public parisien au festival prestigieux Africolor en 1999 à Saint Denis. En 2000-2001, elle participe au projet de Mali Dambé Foly, la symphonie bambara, une tournée internationale avec Abdoulaye Diabaté, Neba Solo, Moriba Koïta, Djigui Traoré et Sibiri Samaké. Nanou Coulibaly figure également parmi les choristes de Djeneba Seck, sur les deux albums "Djourou" (1999) et "The Truth" (2005).
La musique de Nanou n’est pas de la musique des griots proprement dit (Nanou n’est pas issue d’une famille de griots, les Coulibaly étant des nobles), mais elle est plus proche des musiques des grands orchestres bambara.

Sa particularité est qu’elle chante en bambara et en soninké. Ses thèmes se rapportent aux enfants, à l’éducation et aux femmes.


Plein tarif : 10 €