Le tsunami de la révolution quantique : le grand retour de la conscience ?

avec Morvan Salez (Scientifique ) Docteur en astrophysique, ancien chercheur à la NASA et au CNRS, pendant vingt ans à la pointe des recherches en astronomie, en physique, et en hautes technologies, Morvan Salez s’intéresse également à de nombreux autres sujets : sciences du vivant, philosophie, histoire des sciences. Il mène par ailleurs, de longue date, une activité d’auteur et de musicien, et depuis 2010 de conférencier. Sa curiosité pluridisciplinaire lui permet de créer des ponts inattendus entre domaines de pensées et des synthèses originales. Il sait rendre accessibles au public néophyte les sujets les plus difficiles, pour susciter les questionnements, l’émerveillement, dans (...) ... Lire la biographie complète
QRCode Le tsunami de la révolution quantique : le grand retour de la conscience ? - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Morvan Salez Docteur en astrophysique, auteur, musicien.

Le précédent exposé rappelait les fondations de la théorie quantique, l’application de cette nouvelle physique dans les hautes technologies qui ont transformé notre quotidien, et la surenchère de prouesses actuellement réalisées en laboratoire. Nous avons vu que la ligne de démarcation quantique/classique bouge, se rapprochant de nos échelles macroscopiques, et s’immisçant depuis peu dans la biologie et d’autres sphères des activités humaines – la « noosphère »...

Demain, elle pourrait forcer à reconsidérer les principes périmés sur lesquels a été bâtie notre société matérialiste, individualiste et manichéenne, son économie consumériste et ultralibérale, tout cela en reflet d’une représentation pré-quantique du monde : dépourvu de conscience comme de finalité.

Dans cette seconde partie, nous verrons en quoi la théorie quantique nous oblige à corriger cette vision pré-quantique de la réalité, encore solidement ancrée dans notre inconscient collectif occidental, même chez la plupart des physiciens, et responsable de tant de dégâts humains et pour la planète.

Nous verrons que la théorie quantique réhabilite la conscience, l’expérience subjective, comme une réalité à part entière.

Pourtant, elle avait été chassée de la description scientifique du réel au prix d’une longue démarche empirique et intellectuelle, menant au divorce entre l’expérience intérieure et la « réalité » extérieure, terrain de jeu exclusif – autoproclamé - de la science. Mais voilà que précisément cette science, depuis les quanta, oblige le scientifique à revenir frapper humblement à la porte de la conscience et à s’excuser. Il a besoin de la conscience pour expliquer l’univers, et nos vies. Il a besoin de la causalité finale, qu’il avait jetée aux orties depuis Leibniz. Et nombre de physiciens quantiques comme Pauli, Wheeler, Bohm, ont perçu l’énorme potentiel de la théorie quantique à nous aider à appréhender certains phénomènes contredisant la science classique à l’interface de la psyché et de la matière : synchronicités, intuition, clairvoyance, psychokinèse, pouvoir de l’intention, formes et idées archétypales, ordre invisible, finalité de l’existence...

Grandes retrouvailles des mondes objectif et subjectif ? Il semblerait que la nouvelle science post-quantique, mais aussi les défis de société planétaires auxquels nous devons faire face, nous y obligent.


Plein tarif : 10 € | Tarif réduit : 7 €