"Le temps des lieux"
Photographies d’Andres Romero et Tristan Siegmann

avec Tristan Siegmann (Photographe) Né à Paris en 1960. Devenu photographe reporter en 1983 pour des agences de presse telles que Gamma et Kipa, il réalise notamment les photos du Rainbow Warrior coulé dans le port d’Auckland. Puis se succèdent pendant une vingtaine d’années des voyages et des commandes pour des journaux et magazines français et étrangers qui l’emmènent jusqu’en Afrique de l’Ouest et au Moyen-Orient. Dès 2000, il adopte une nouvelle alternative et oriente désormais son travail vers une recherche documentaire entre impressions au sens large et reportage. Sentant que c’est à Berlin que se joue l’émergence d’un monde et d’une Europe en devenir, il s’y installe en 2005. (...) ... Lire la biographie complète
avec Andrès Romero (Photographe) Né en 1970. Après avoir obtenu le CAP photo, Andrès ROMERO rentre en 1994 à PICTORIAL SERVICE (PICTO) où il se spécialise dans le tirage noir et blanc traditionnel. Il va pendant douze ans y apprendre le métier au contact de tireurs reconnus (VOYA, Dani MORDAC…) et au service de nombreux photographes : Peter LINDBERGH, Michel COMTE, Edouard BOUBAT, Alain DISTER, Yan MORVAN… En 2006, il participe avec trois associés à la création de l’Atelier Label Image où il met en place et gère intégralement le service noir et blanc traditionnel du labo, et en assure toute la production. En 2009, désirant renouer pleinement avec les valeurs du métier, il s’installe (...) ... Lire la biographie complète
QRCode
Imprimer


La galerie de l’entrepôt réunit et orchestre deux approches photographiques sur le thème de la « présence ». Andrès Romero et Tristan Siegmann recomposent leur relation aux lieux et au temps dans un dialogue qui évoque l’origine, l’histoire et l’ailleurs, pourtant tellement familier. En 30 photographies noir et blanc, les artistes questionnent le sens et la pertinence du « voir » par leurs mouvements qui sont autant de moments.

Le temps se dilate au fur et à mesure que l’œil des photographes en interprète les volumes, les contours. Surgit alors une proposition symbolique nourrie de l’expression sensible et de la poétique intemporelle de l’image.

Impressions fantasmagoriques ou bucoliques, au gré du jeu des lumières et des ombres, les artistes nous offrent des images d’une conscience au temps qui nous transporte et nous inspire.

Les œuvres de l’exposition : photographies argentiques noir et blanc, tirages Baryté, formats 40x40cm et 70x70cm.


Gratuit

Album photos