QRCode Le degré 6 du voyageur - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


J’ai longtemps rêvé de quitter un quotidien monotone pour partir sur la Route mais je ne l’ai jamais fait ; jusqu’au jour où j’ai rencontré Greg.
Greg a adopté le Voyage comme mode de vie. Il m’a fait partager le quotidien de cette vie passée sur la Route, sans limite, sans départ ni fin, dans la continuité des rencontres et la fascination de la découverte. Dans sa philosophie du voyage,
il a établi cinq différents degrés correspondant à cinq façons différentes de voyager.

C’est par l’Europe de l’Est que nous avons débuté notre périple et c’est sur ce continent que j’ai appris la principale règle du voyageur : la destination importe peu, seule compte la route qui y mène.

Après les routes d’Europe de l’Est et des Balkans, c’est par l’Inde que notre chemin s’est dessiné. C’est dans ce pays mystérieux, complexe et fascinant que j’ai vu Greg s’exalter au milieu de paysages magnifiques et de villes millénaires. C’est également là-bas que je l’ai vu flirter avec les drogues les plus dures et se noyer dans les obscurs recoins de l’âme humaine.
Mais grâce à sa soif inétanchable de découvertes, son envie et sa quête irrepressible de mouvement et de nouveautés, nous avons finalement rejoint les États-Unis avec le peu d’argent qu’il nous restait ; l’indigence n’est rien face à la volonté d’un homme qui cherche toujours à aller plus loin.

A travers le pays où tous les rêves sont dits possibles, sans un sou, nous avons côtoyé
l’Amérique de la rue ; celle qui se meurt sous les ponts sans faire de bruit. Cette même Amérique qui, loin du confort ou de la superficialité croit pourtant encore en l’"American Dream".

Après plusieurs mois de voyage, au fil des aventures, des rencontres que l’on a
faites sur les routes d’Europe de l’Est, d’Inde et des Etats-Unis, j’ai compris qu’il existait un sixième degré ; un degré qui, lorsqu’il vous atteint, change votre perception du monde et de ses multiples réalités. Un sixième degré qui vous
transporte ou vous anéantit. Fatigué, tiraillé par la faim et la soif, quittant les mégalopoles américaines, touchant du doigt les grands espaces ; de l’Arizona au Texas, en passant par le Nouveau-Mexique, j’ai senti m’effleurer le Degré 6 tant attendu : source d’une beauté incommensurable, indéfinissable, au coeur de la philosophie de Greg et de sa recherche frénétique d’un mouvement permanent

Programmation du film

Sem. 38 Me
21/9
Je
22/9
Ve
23/9
Sa
24/9
Di
25/9
Lu
26/9
Ma
27/9
Pas encore de programmation cette semaine.


Plein tarif : 8 € | Tarif réduit : 6.5 € | Tarif enfant : 4 €

à l'affiche

Le degré 6 du voyageur

Ce projet, je le porte depuis quatre ans. J’ai mis tout mon coeur et toute mon âme à retranscrire ce qui a fait le quotidien de six mois passés sur les routes du monde. Mon souhait est à présent de pouvoir partager l’expérience unique que j’ai vécue au travers de mon voyage, avec un maximum de (...)

Lire plus