La route de la conscience
"Un voyage passionnant dans les rouages du temps"

avec Philippe Guillemant (Scientifique ) Philippe Guillemant est un ingénieur physicien français diplomé de l’Ecole Centrale Paris et de l’Institut de Physique du Globe. Il est Docteur en Physique du Rayonnement et habilité à diriger des recherches. Il exerce son activité au CNRS où il est Ingénieur de Recherche Hors Classe. Spécialiste d’intelligence artificielle, ses travaux ont débouché sur la création de deux entreprises innovantes licenciées par le CNRS : Synapsys et Uratek, qui lui ont valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS. Ses brevets et publications portent essentiellement sur des méthodes de traitement de l’information dérivées de la théorie du chaos, qu’il a appliqué à (...) ... Lire la biographie complète
QRCode La route de la conscience - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Jeudi 1er décembre 19:30



Projection du film "La route de la conscience’ de Jean-Yves Billien suivi d’un débat avec Philippe Guillemant

Philippe Guillemant est un physicien diplômé de l’Ecole Centrale Paris, dont les inventions dans le domaine de la vision et de la robotique lui ont valu plusieurs distinctions, comme le Cristal du CNRS. Il est surtout connu pour être l’auteur d’une théorie de l’espace-temps flexible qui explique le phénomène de synchronicité par une influence du futur sur le présent.

Cette théorie ouvre un véritable pont entre la science et la spiritualité, via un modèle physique de la conscience. Elle révèle le lien fondamental entre la conscience et la gravité ainsi que la différence cruciale entre le cerveau et la mémoire.

En prenant appui sur les résultats les plus indiscutables de la physique moderne, Philippe Guillemant nous explique pourquoi la conscience doit obligatoirement faire son entrée en physique moderne. Il illustre ensuite pour la première fois via une animation vidéo les aspects dynamiques de son modèle de l’espace-temps, en liaison avec les changements du futur. Il définit enfin l’âme – véhicule immatériel de la conscience – comme un ensemble cybernétique de six centres d’informations situés hors du temps, répartis dans deux densités du vide : celles du moi conscient et du soi subconscient.

On apprend que tout a commencé pour l’auteur, suite à la lecture du livre « Dialogues avec l’Ange », par une expérimentation consistant à se connecter à cette densité oubliée de l’âme – le soi – qui ouvre les canaux de l’intuition, de la foi ou de la joie. C’est ainsi qu’est née son œuvre littéraire, parachevée par ce film qui en offre la synthèse, augmentée de révélations inédites et ponctuée de randonnées dans le territoire d’une majestueuse beauté que constitue la réserve géologique de Haute Provence.


Plein tarif : 10 € | Tarif réduit : 7 €