La nourriture Pranique

avec Henri Monfort (Conférencier) Henri de Montfort a pris contact avec les Forces de la Nature sur la Pointe du Raz où il est né. Il a commencé l’expérience de la « Nourriture Pranique » le 23 Novembre 2002 et vit sans aucune nourriture depuis cette époque. ... Lire la biographie complète
QRCode  La nourriture Pranique - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


La nourriture pranique, créer un nouveau corps pour l’être humain

Henri de Montfort a pris contact avec les Forces de la Nature sur la Pointe du Raz où il est né. Il a commencé l’expérience de la « Nourriture Pranique » le 23 Novembre 2002 et vit sans aucune nourriture depuis cette époque.

"Depuis 8 ans et quatre mois, je me nourris exclusivement d’eau et de Prana : c’est-à-dire de l’énergie de la Vie qui est partout présente tout autour de nous, elle imprègne tout ce qui existe, et c’est grâce à elle que sur cette planète la Vie perdure.
Si vous demandez à un scientifique ou un médecin de vous expliquer ce que c’est que l’énergie de la Vie, il va vous donner les éléments nécessaires à la création de la Vie, mais il sera incapable de vous expliquer réellement ce qu’est la Vie.

Lorsque vous mangez, il n’y a que 15 % de ce que vous avalez qui vous sert à quelque chose. Tout le reste n’est que déchets et toxines. Grâce à la nourriture pranique, nous allons saisir directement le Prana et les cellules vont prendre dans celui-ci tout ce qui leur nécessaire.
Trois critères permettent de distinguer le jeûne de la nourriture pranique :

- nous stabilisons le poids que nous désirons
- nous avons une énergie infinie
- nous diminuons notre temps de sommeil par deux
Établir ces trois critères est fondamental et peut éviter la tragique erreur qui consiste à prendre un jeûne pour la nourriture pranique.
Nous sommes entre 25 et 30 000 personnes dans le monde à faire cette expérience depuis plusieurs années. Grâce à ce recul, nous sommes en droit de penser qu’il est possible que ce fonctionnement se répande dans l’humanité tout entière."