La littérature à quel(s) prix
Les Rendez Vous Littéraires

avec Ariane Charton (Auteur) Ariane Charton est née en 1975 à Bourges. Auteur de trois pièces pour France Inter, elle a collaboré au livre, Goncourt, cent ans de littérature (Agnès Viénot, 2004) et a publié une anthologie, Cher papa, les écrivains parlent du père (J.-C. Lattès, 2005). Après des études de lettres, elle s’est spécialisée dans la littérature romantique. Elle a établi l’édition de la correspondance entre Marie Dorval et Alfred de Vigny, Lettres pour lire au lit (Mercure de France, collection Le temps retrouvé, 2009) et a publié un roman historique, Le Roman d’Hortense, consacré à Hortense Allart, dernière maîtresse de Chateaubriand (Albin Michel, 2009, Prix littéraire de la (...) ... Lire la biographie complète
avec Lauren Malka (Journaliste) Journaliste au Magazine littéraire et chez MyBOOX ... Lire la biographie complète
avec Sylvie Ducas (Auteur) Sylvie Ducas est maître de conférences en littérature française, pôle Métiers du Livre de Saint-Cloud, Université Paris Ouest Nanterre La Défense et chercheur au CHCSC de l’université de Versailles Saint-Quentin. Responsable du groupe de recherche « Livre : création, culture et société » du CHCSC et directrice du séminaire éponyme de master 2 se tenant à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. La construction identitaire de l’écrivain est un de ses thèmes de recherche. ... Lire la biographie complète
QRCode La littérature à quel(s) prix - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Lauren Malka et Ariane Charton reçoivent l’écrivain Sylvie Ducas

Les prix littéraires sont une « exception française » mal connue : s’ils prolifèrent en France, ils se diversifient selon des logiques très diverses liées à une « économie du prestige » complexe.

Cette enquête, menée à partir de nombreux entretiens auprès d’écrivains et de professionnels du livre, cherche à éclairer cette complexité afin de saisir les nouvelles configurations de la condition littéraire contemporaine.

Avec les prix, ce sont des reconfigurations majeures du monde littéraire qui se donnent à lire : déclin de la fonction sociale et de l’autorité symbolique de l’écrivain ; déclin du livre comme objet sacralisé ; déclin de la lecture et mutations des pratiques culturelles ; métamorphoses de l’expertise littéraire ; figurations nouvelles du littéraire.

De l’homme de lettres d’hier à l’écrivain minuscule d’aujourd’hui, ce sont bien les effets à la fois structurants et paradoxaux des prix littéraires que ce livre cherche à pointer. Structurants : les prix régulent un marché et une offre, contrôlent et font perdurer une certaine idée de la littérature en l’ouvrant au plus grand nombre, proposent une définition normée de la lecture et du goût. Paradoxaux : les prix inscrivent l’écrivain dans une communauté, mais le fragilisent dans sa singularité ; ils obéissent à un protocole réglé dont l’écrivain ne décide pas des règles ; ils mettent en lumière mais n’aident pas à durer.

Cet ouvrage se veut une contribution à l’histoire culturelle du statut de l’auteur qui interroge l’effondrement de son rôle social dans la sphère publique.


Gratuit