QRCode
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Dans le cadre du Cycle "l’alchimie du cinéma" projection du film de Michelangelo Antonioni "identification d’une femme" suivi d’un débat et d’une rencontre avec Christine Boisson

Christine Boisson est une actrice française, née le 8 avril 1956 à Salon-de-Provence

En 1973, Christine Boisson se présente dans une agence de mannequins où elle est remarquée par Just Jaeckin, qui lui offre son premier rôle au cinéma dans son film Emmanuelle. Après quelques rôles qui ne tirent parti que de son physique, dont sa prestation dans Le Mouton enragé de Michel Deville, elle décide en 1974 d’entrer au Conservatoire. Elle s’y consacre pendant trois ans, refuse toutes les propositions ne tenant compte que de son physique, joue au théâtre (notamment La Mouette dans une mise en scène Pierre Vial et Périclès, prince de Tyr mis en scène par Roger Planchon), puis revient au cinéma pour Extérieur, nuit en 1980. Elle enchaîne notamment avec Identification d’une femme en 1982.

Dans la suite de sa carrière, elle continue à monter sur les planches régulièrement, en alternance avec des tournages dans des films avec de nombreux réalisateurs réputés, tels que : Philippe Garrel (Liberté, la nuit), Gilles Béhat (Rue Barbare), Yves Boisset (Radio Corbeau), Claude Lelouch, Olivier Assayas, Élie Chouraqui (Les Marmottes), Jane Birkin, Jonathan Demme (La vérité sur Charlie) ou plus récemment avec Maïwenn dans Le Bal des actrices et Éric Valette dans Une affaire d’État. À la fin des années 2000, elle trouve une place à la télévision dans la série Reporters.


à l'affiche

Identification d’une femme

Avec Avec Christine Boisson, Marcel Bozzoffi

Niccolo, un cinéaste romain de 40 ans, vit une relation passionnée avec une étrange aristocrate (Mavi) durant sa recherche pour un nouveau film. Celle-ci disparaît dans des circonstances bizarres. Ida, une comédienne, apparaît dans un théâtre où Niccolo est venu chercher l’actrice idéale pour son nouveau film. Niccolo en tombe amoureux.

Lire plus

Cycle "L’alchimie du Cinéma"

Si le cinéma est une industrie c’est aussi parfois un art qui peut être « royal » ( c’est à dire Alchimique ) quand il invite le spectateur à changer de conscience … Chez certains auteurs inspirés l’image nous fait parcourir un voyage qui emprunte la structure narrative des grands mythes (voir les travaux de Joseph Campbell sur le Monomythe). Ce (...)

Lire plus