Freud et la littérature
animé par les Rendez Vous Littéraires

avec Ariane Charton (Auteur) Ariane Charton est née en 1975 à Bourges. Auteur de trois pièces pour France Inter, elle a collaboré au livre, Goncourt, cent ans de littérature (Agnès Viénot, 2004) et a publié une anthologie, Cher papa, les écrivains parlent du père (J.-C. Lattès, 2005). Après des études de lettres, elle s’est spécialisée dans la littérature romantique. Elle a établi l’édition de la correspondance entre Marie Dorval et Alfred de Vigny, Lettres pour lire au lit (Mercure de France, collection Le temps retrouvé, 2009) et a publié un roman historique, Le Roman d’Hortense, consacré à Hortense Allart, dernière maîtresse de Chateaubriand (Albin Michel, 2009, Prix littéraire de la (...) ... Lire la biographie complète
avec Lauren Malka (Journaliste) Journaliste au Magazine littéraire et chez MyBOOX ... Lire la biographie complète
avec Edmundo Gomez Mango (Psychanaliste ) Né en 1940 à Montevideo (Uruguay) où il fut chef de clinique psychiatrique à la Faculté de médecine et professeur de littérature générale à l’école normale (Instituto Artigas), Edmundo Gómez Mango réside à Paris depuis 1976. Il est membre de l’Association psychanalytique de France. En français, il a publié La Place des Mères (1999) et de La Mort enfant (2003) dans la collection « Connaissance de l’inconscient » (Gallimard), La poésie de Juan Gelman et l’appel des disparus (Myriam Solal, 2002). Il a traduit Les Fleurs du mal en (...) ... Lire la biographie complète
QRCode Freud et la littérature - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Ariane Charton et Lauren Malka reçoivent Edmundo Gómez Mango pour son étude "Freud avec les écrivains" parue dans la collection Connaissance de l’inconscient, Série Tracés, Gallimard

« À l’origine de ce livre un projet partagé par les deux auteurs : montrer ce que la psychanalyse et tout particulièrement son fondateur, qui a toujours quant à lui reconnu sa dette, devaient à la littérature.

Par des voies assurément différentes, voire divergentes, par des procédés qui sont propres à chacune d’elles, littérature et psychanalyse ne visent-elles pas un même objet, à savoir rendre compte de la complexité de l’âme humaine, déceler ce qu’il y a en elle de conflictuel, de troublant, d’obscur ? Mais dans l’obscur au moins est-il possible d’apporter quelques lumières. Dans l’exploration des terres inconnues, des terres étrangères, au moins est-il possible de s’aventuer sans s’y perdre.

Nous avons porté notre attention exclusivement sur des auteurs qui ont incontestablement marqué Freud. Certains qu’il n’a pu que lire – Shakespeare, Goethe, Schiller, Heine, Hoffmann, Dostoïevski –, d’autres qui furent ses contemporains, qu’il a rencontrés, avec lesquels il a correspondu – Stefan Zweig, Arthur Schnitzler, Romain Rolland, Thomas Mann.

Nous avons souhaité consacrer quelques pages à Freud écrivain – "Freud avec Freud" en quelque sorte –, car, ne l’oublions pas, il ne s’est pas contenté d’écouter, sa vie durant, ses patients, d’interpréter leurs rêves et de déchiffrer leurs symptômes, il n’a cessé, sa vie durant aussi, d’écrire – des livres, des articles, d’innombrables lettres. »

Edmundo Gómez Mango, J.-B. Pontalis.


Libre participation