QRCode Filmer le vivant - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Du 18 janvier au 28 février



Une programmation qui fait sens !

Du scandale médiator à la problématique de la greffe, du syndrome d’asperger à la poésie, est-ce un hasard si c’est aussi à travers 3 personnages féminins forts que le cinéma aborde ces sujets du vivant dans notre société ?


Le mot de l'Entrepot :

Le droit à la vie est un syntagme dont l'usage se développe aujourd'hui toujours davantage, au point de jonction des sphères juridique, politique, éthique. Au delà du discours ce sont les regards singuliers de 3 cinéastes, 3 femmes qui interrogent nos représentations du milieu hospitalier et du handicap. Du scandale médiator à la problématique de la greffe, du syndrome d'asperger à la poésie, est-ce un hasard si c'est aussi à travers 3 personnages féminins forts que le cinéma aborde ces sujets du vivant dans notre société?


Du 22/2 au 28/2
Semaine 08
Me
22/2
Je
23/2
Ve
24/2
Sa
25/2
Di
26/2
Lu
27/2
Ma
28/2
► Dernières nouvelles du cosmos 13:40   13:40     15:40  
► La fille de Brest   17:20 15:40 19:40     15:20
► Réparer les vivants 16:00       20:30 15:40  

à l'affiche

Réparer les vivants

Tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie…

Lire plus

La fille de Brest

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.
[Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs]

Lire plus

Dernières nouvelles du cosmos

À bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente. Elle est l’auteure de textes puissants à l’humour corrosif. Elle fait partie, comme elle le dit elle-même, d’un « lot mal calibré, ne rentrant nulle part ». Visionnaire, sa poésie télépathe nous parle de son monde et du nôtre. Elle accompagne un metteur en scène qui adapte son œuvre au théâtre, elle dialogue avec un mathématicien... Pourtant Hélène ne peut pas parler ni tenir un stylo, elle n’a jamais appris à lire ni à écrire. C’est à ses 20 ans que sa mère découvre qu’elle peut communiquer en agençant des lettres plastifiées sur une feuille de papier. Un des nombreux mystères de celle qui se surnomme Babouillec…

Lire plus