QRCode Festival
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


La troisième édition du Festival de cinéma « Visages du Cambodge » reste fidèle à ce qui présida à sa création : contribuer modestement à redonner au royaume khmer sa grandeur et sa fierté (*). Mais il s’ouvre cette année aux pays voisins, dont les destinées par bien des aspects, à commencer historiques, sont liées au pays khmer. S’il s’intitule Festival « Visages du Cambodge- Images d’Indochine », c’est donc en référence à l’imaginaire commun à ces territoires qui hantent encore nos mémoires.

Cette année, le festival rend également hommage à Marguerite Duras dont c’est l’année-anniversaire, elle qui, mieux que quiconque, a donné au mot « Indochine » ses plus belles résonances littéraires.

Sur 4 jours (1 matinée, 4 soirées et 2 après-midi)

  • "Les lieux de Duras" de Michelle Porte
    suivi d’un documentaire, « Barrage contre le Pacifique. Hier et aujourd’hui » de Marie-Pierre Fernandès
  • Deux documentaires :
    « Mékong, les pièges du progrès » de Daniel Vin suivi de
    « Asie, le réveil ouvrier » de Michael Sztanke
  • "Le dernier refuge" de Anne-Laure Porée et Guillaume Suon
  • « L’image manquante » de Rithy Panh
  • "Mille jours à Saïgon" de Marie-Christine Courtès , tiré de la BD « Une si jolie petite guerre » de Marcelino Truong
  • « Sihanouk le roi cinéaste » de Frédéric Mitterrand

Chaque séance sera suivie d’une rencontre-débat avec le réalisateur ou/et un spécialiste. La séance du dimanche après-midi, consacrée à Rithy Panh, fera l’objet d’un «  ciné-philo » dans la tradition dominicale de L’Entrepôt

Une lecture mise en espace et en musique clôturera le festival. Lecture où se croiseront les pages qui bruissent des sortilèges de cette partie de l’Asie, de Pierre Loti à Marguerite Duras jusqu’à Patrick Deville.
La journée du samedi, une expo-vente, dont les bénéfices iront à une association humanitaire, proposera de séduisants objets de cette région du monde .

(*) A l’origine de Visages du Cambodge, il y eut une rencontre, celle du père Bernard Berger et de Dane Cuypers. Le fondateur d’ Accueil Cambodgien, une association née en avril 1975 dans Phnom Penh envahi par les Khmers rouges, accompagna la journaliste dans sa découverte du Cambodge qui mena à l’écriture d’un livre « Tourments et merveilles en pays khmer » (Actes Sud 2009). A la fin de l’aventure de l’écriture, il y eut l’envie d’un nouveau chapitre avec un Festival grand public et de qualité. Ainsi fut fait.


Du 30/11 au 6/12
Semaine 48
Me
30/11
Je
1/12
Ve
2/12
Sa
3/12
Di
4/12
Lu
5/12
Ma
6/12
Pas encore de programmation cette semaine.

à l'affiche

Les lieux de Marguerite Duras - Partie II

Dix ans d’amitié avec Marguerite Duras et un jour l’envie chez la réalisatrice Michelle Porte de faire un portrait de l’écrivain à partir des lieux : Neauphle, les Roches Noires à Trouville mais aussi les paysages du Cambodge et du Vietnam qui ont marqué l’enfance de l’écrivain, à jamais présente dans Barrage contre le Pacifique ou L’amant.

Lire plus

Un barrage contre le Pacifique, hier et aujourd’hui.

Partant sur les traces de Marguerite Duras et sur les lieux qui inspirèrent son roman « Un barrage contre le Pacifique », Marie-Pierre Fernandes nous conduit de Prey Nop au Cambodge à Sadec, au Vietnam actuel, où Marie Donnadieu, la mère de l’écrivain était directrice d’école, en passant par Phnom Penh et Saïgon.

Lire plus

Mékong, les pièges du progrès

Le Mékong est source de félicité et de fertilité au Cambodge. Les nombreux projets de barrages hydroélectriques, surtout sur son cours inférieur, posent de grands risques pour les ressources halieutiques des pays riverains et menacent la sécurité alimentaire des habitants du bassin du fleuve.

Lire plus

Asie, le réveil ouvrier

La Chine, le Cambodge et le Bangladesh connaissent depuis deux ans de violents mouvements de protestations. Les délocalisations des sous traitants d’un pays pauvre à l’autre ne sont pas sans conséquences. Avec la prise de conscience des ouvriers et la flambée des prix, la stabilité sociale de ces pays n’est plus garantie. Pour évoquer ce problème, ce film-enquête se penche sur la question des relations sociales dans les entreprises chinoises, notamment chez Foxconn, le géant taïwanais de l’électronique qui est le premier employeur de Chine.

Lire plus

Le dernier refuge

Ce film explore le rapport profond des Bunong – minorité ethnique du Cambodge – à leur environnement, dans un contexte économique qui menace leur identité. Une histoire de résistance racontée par ceux qui luttent.

Lire plus

L’Image manquante

Avec Randal Douc

Rithy Panh utilise des figurines d’argile et des images d’archives pour recréer les atrocités des Khmers rouges commis entre 1975 et 1979 au Cambodge. Un film porté par une force artistique qui transcende les souffrances encore brûlantes de cette période.

Lire plus

Mille jours à Saigon

En 1961, Marcelino Truong a 4 ans lorsqu’il découvre Saigon. Son père, diplomate vietnamien marié à une Française, originaire de Saint-Malo, vient d’être nommé à la tête de l’agence de presse sud-vietnamienne. Issu d’une famille catholique, anticommuniste, c’est un proche du président Diêm qui dirige avec poigne la jeune république du Vietnam (le Sud-Vietnam), alliée aux Etats-Unis dans sa lutte contre la guérilla « rouge ». Cinquante ans plus tard, Marcelino Truong, devenu un illustrateur réputé, entreprend le récit de ses souvenirs d’enfance dans un roman graphique. En suivant son travail entre la France et le Vietnam, "Mille jours à Saigon", nous immerge dans cette période peu connue des débuts de la guerre du Vietnam, tout en suivant le cheminement intérieur d’un artiste qui cherche à comprendre l’histoire de sa famille.

Lire plus

Norodom Sihanouk, roi cinéaste

Ce film dresse le portrait du roi du Cambodge Norodom Sihanouk (né en 1922, sur le trône de 1941 à 2004, décédé le 14 octobre 2012) et retrace son existence mouvementée à la tête d’un pays qui a connu la colonisation, toutes les guerres du XXe siècle, la période tragique des Khmers Rouges. Le film raconte les activités méconnues du roi en tant que réalisateur de cinéma, et s’appuie sur de nombreux extraits inédits de ses films de long métrage qui constituent aujourd’hui des témoignages précieux sur l’histoire du Cambodge.

Lire plus

Lecture "Visages du Cambodge – Images d’Indochine"

dans le cadre du festival "Visages du Cambodge – Images d’Indochine" Lecture mise en forme et en voix par Aline Barbier La plume généreuse et caustique d’Albert Londres dans les années vingt et l’Indochine vécue et fantasmée de MargueriteDuras, la douleur des années 70 dans les imprécations de L’Anarchiste et sur les pas de Jean-François Bizot, le (...)

Lire plus