QRCode Festival
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


La quatrième édition du Festival de film des pays de l’Europe du Sud-Est aura lieu entre le 27 et le 30 Avril 2014.

L’événement, comme les trois dernières années aura lieu dans le prestigieux centre culturel L’Entrepôt, Institut des Langues et Civilisations Orientales INALCO, et la cérémonie d’ouverture aura lieu dans l’une des plus prestigieuses salles parisiennes, le Théâtre Le Palace.

Le festival est organisé par l’association SEE à Paris, en collaboration avec l’Université des arts audiovisuels ESRA Paris-Skopje-New York, sous le patronage de l’UNESCO en partenariat avec le Monténégro Film Festival et plusieurs institutions européennes et régionales.

En prévision de l’édition de cette année, le fondateur et président du festival, M. Jordan Plevnes a rencontré le maire de Paris Bertrand Delanoë, avec qui ils ont assisté ensemble au match de handball entre les équipes de Metallurg et Paris Saint-Germain. M. Plevnes a informé le maire de Paris de préparatifs de la quatrième édition de SEE à Paris, où M. Delanoë a déclaré que le festival est très important pour la découverte de nouveaux noms du cinéma dans la ville de la lumière et de contribuer au processus d’adhésion de l’Europe du Sud-Est à l’Union Européenne.

Lors de l’ouverture du festival, un hommage sera donné au grand réalisateur monténégrin Zivko Nikolic. Le festival s’ouvrira avec le film de Goran Markovic "Les Faussaires" avec l’acteur Emir Hadzhihafisbegovic, qui a reçu le prix d’honneur "SEE Acteur".

Dans la cérémonie d’ouverture, sera également décerné le prix "SEE Personality", traditionnellement attribué à des personnes de la vie publique et sociale, dont la zone de travail réunit les pays de l’Europe du Sud-Est, et il sera décerné à M. Zivko Mukaetov, pour le succès de la société Alcaloïd sur le marché mondial.

Les inscriptions pour le festival sont ouvertes jusqu’au 15 mars 2014 et le Comité international de sélection, présidé par le président d’honneur du festival, le grand cinéaste français Yves Boisset, annoncera le programme officiel le 15 Avril, 2014.


Du 28/9 au 4/10
Semaine 39
Me
28/9
Je
29/9
Ve
30/9
Sa
1/10
Di
2/10
Lu
3/10
Ma
4/10
Pas encore de programmation cette semaine.

à l'affiche

Lecture du Festival Sud Est Européen

Dans le cadre du Festival des films du Sud Est Européen, son président, Jordan Plevnes nous fait découvrir des auteurs franco-macédoniens.

Lire plus

Le Cannibale végétarien

Avec Rene Bitorajac, Natasa Janjic, Leon Lucev

Danko Babic est gynécologue dans une clinique croate. Sans scrupule, ambitieux, corrompu et immoral, il est connecté avec le crime organisé de Zagreb et prêt à faire n’importe quoi pour gagner de l’argent et du pouvoir dans la clinique. Superficiel et irresponsable dans son travail , il commet une série d’ erreurs fatales entraînant la mort d’une femme enceinte. Il est sauvé de l’embarras total et de l’emprisonnement par un pathologiste corrompu et son ami Ilija, un policier, qui est aussi un trafiquant de drogue. En permanence sur le bord d’une peine de prison, Babic se livre à la drogue et à l’abus d’alcool. Avec de mensonges et de faux résultats de tests, Babic parvient à discréditer ses collègues et devient le chef de la clinique. Et juste au moment où Babic réussit apparemment à remplir tous ses objectifs, un parrain de la mafia, Jedinko, lui demande de pratiquer un avortement sur une femme qui est enceinte de sept mois. Le père de l’enfant est le Ministre du Transport...

Lire plus

Dépérissement

Avec Branislav Trifunovi?, Boris Isakovi?, Dara Džoki?, Jasna ?uri?i?, Emir Hadžihafizbegovi?, Milica Janevski

Janko rentre dans son village paumé après plusieurs années de vie à Belgrade, où il a travaillé dur pour peu d’argent. Son village de montagne est devenu presque désert et Janko veut vendre sa terre pour aller travailler en Suisse, esperant qu’il va enfin sortir de problèmes financiers et trouver sa place sous le soleil. Sa mère solitaire Milica (50) espère depuis longtemps que Janko serait de retour avec une femme et va fonder une famille. Elle va tout faire pour lui faire changer d’avis. Strahinja, un habitant solitaire du village abandonné aide Milica dans cela. Après la mort tragique de son fils, il a fermé la taverne, sa fille est devenu alcoolique et son épouse a cessé de lui parler. Bien que Milica fera de son mieux pour persuader Janko de rester et essayer de vivre de sa terre, et bien que Strahinja lui proposera de mener la taverne ensemble et partager les bénéfices, Janko ne renonce pas à son plan. Il est prêt à tout faire pour assurer son avenir - même à vendre la tombe de son père.

Lire plus

Chercheurs de son

Une histoire sur le lien d’amour entre un père et son fils, le Stradivarius macédonien de Veles, Svetozar Bogdanoski, et son fils Kostadin, un Asociado Concertino au Grand Theatre del Liceu à Barcelone et leur passion commune pour le violon, le ton, et la puissance de la musique. Svetozar n’a jamais quitté Veles, quitte rarement son atelier, et n’a jamais entendu le ton de l’un de ses violons dans une salle de concert. De plus, il n’a jamais vu son fils jouer l’un de ses instruments avec un orchestre. Et Kostadin joue exclusivement les violons fabriqués par son père.

Lire plus

Vivre avec Leviathan

Quand les gens ordinaires qui partagent des vidéos drôles sur les médias sociaux commencent à diffuser des informations sur ce qu’il faut faire en cas de prise en garde à vue, ça s’appelle le terrorisme d’Etat. C’est une histoire personnelle d’un soulèvement national, le mouvement Occupy Gezi en Turquie, à l’été 2013. Plus une lettre ouverte qu’un documentaire, ce film tente de montrer comment la jeunesse turque dit "Non !" au régime despotique et la brutalité de la police.

Lire plus

Ce n’est pas un lave-auto

Tirana, Albanie. Sur les terrains où se trouvait le premier studio de cinéma du pays, le réalisateur Kujtim Cashku a créé une école de cinéma. L’école devient rapidement une plaque tournante pour la communauté artistique du pays - dans un pays qui manque notamment d’une scène culturelle. Le problème, c’est le terrain, qui est désormais convoité par les sociétés qui commencent à investir dans l’ancien pays communiste. Et la police, à la demande du gouvernement, prend l’école d’assaut et la ferme. Nous suivons l’action sur quatre jours tendus, lorsqu’une conférence de presse se transforme en une occupation, et l’avance de la police avec détermination sur les élèves et les professeurs indignés. Sur ce petit champ de bataille, une très grande question est posée - juste quel rôle l’État devrait avoir de nourrir - ou détruire - le centre culturel d’une nation ?

Lire plus

Celui qui voyage seul

Une famille bulgare de contre-culture fuit la société sur leur arche de Noé chaotique, construit à l’intérieur d’un sous-sol moisi dans le centre de Sofia. Le père, un ancien hippie devenu messie de cette micro-communauté, prêche sa vision d’une vie de famille unique et parfaitement harmonieuse en contradiction avec toutes les normes sociales. Le film est un examen intime et discret de cette famille qui s’étend sur plus d’une décennie. Pendant cette période, le fils James, l’artiste prodige qui, à l’âge de six organisait des expositions régulières, se transforme en un modèle nu solitaire pour des étudiants en art, mais parvient toujours à publier un roman mystique et inventer un moteur éternel. Consacré à la croissance spirituelle de la poursuite, la famille de James s’est exilé dans son excentricité. En observant le côté quotidien de leur voyage, le film pose des questions sur le sens de la vie sociale et ses alternatives, sur le rôle de la famille et les limites du choix personnel.

Lire plus

Chefurs Raus !

Avec Benjamin Krneti?, Dino Hajderovi?, Jernej Kogovšek, Ivan Pašali?, Emir Hadžihafizbegovi?

Marko, Adi, Aco et Dejan traînent devant leur immeuble à Fužine. Marko est énervé car il a arrêté de jouer au basket et parce que la présentatrice de télévision sexy ne le remarque pas et parce que son père Radovan va le battre pour avoir quitté le basket-ball. Adi est irrité par le fait que son frère Sanel est un toxicomane et parce que son père Mirsad préfère baiser des serveuses quelque part en Autriche plutôt que de s’occuper de cela. Aco souhaite prendre une revanche sur Damjanovi ? - le chauffeur de bus. Dejan est inquiet parce que sa mère Sonja veut déménager à Slovenske Konjice. Les policiers arrêtent les garçons une nuit. Et leur monde commence à se désintégrer.

Lire plus