Emile Zola et son amour des bêtes
Par La Compagnie Lire Autrement

avec La Compagnie Lire Autrement (Lecture Publique) Fondée en 2001 par Simone Hérault, la Compagnie de lecture publique LIRE AUTREMENT est animée par des comédiens et des musiciens professionnels. Elle se produit à Paris, en Ile de France, en province et à l’étranger et offre un répertoire en constante évolution sous forme de spectacles vivants. Il se compose de lectures thématiques, d’auteurs et musicales. LIRE AUTREMENT participe aux manifestations littéraires nationales et internationales de la Francophonie. Elle organise des rencontres avec les Métiers du Livre. Elle propose également des réalisations littéraires et musicales en plusieurs langues, en y associant parfois d’autres formes d’expressions (...) ... Lire la biographie complète
QRCode Emile Zola  et son amour des bêtes - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Emile Zola est connu dans le monde entier comme romancier, journaliste, homme de théâtre, critique d’art, photographe, ami des peintres et des musiciens, humaniste, chef de file des naturalistes. Parmi ces qualités, il en est une souvent méconnue.

Au cours de sa vie, Zola, s’est entouré de nombreux animaux. On compte parmi ses compagnons un bon nombre de chiens passionnément aimés : Bertrand, Raton, un petit chien tapageur, Fanfan le griffon, le bouledogue Bataille, Voriot le chien de garde, et un spitz noir nommé plaisamment Hector Pinpin 1er de Coq Hardi. Dans sa petite ferme à Médan logeaient plusieurs chats, des perruches, des serins, un cheval - le brave Bonhomme – de belles vaches, diverses espèces de poules et de pigeons, des lapins et de petits cobayes. Végétarien, Zola était un ardent défenseur des droits des animaux.

Il écrit à la Directrice de la Société « L’ami des Bêtes » :

Mademoiselle,
Je vous envoie toute ma sympathie pour l’œuvre de tendresse que vous avez entreprise en faveur de nos petites sœurs les bêtes. Et puisque vous désirez quelques lignes de moi, je veux vous dire qu’une des heures les plus cruelles, au milieu des heures abominables que je viens de passer, a été celle où j’ai appris la mort brusque, loin de moi, du petit compagnon fidèle, qui pendant neuf ans, ne m’avait jamais quitté. Le soir où je dus partir pour l’exil, je ne rentrai pas chez moi, et je ne puis même me souvenir si, le matin, en sortant, j’avais pris mon petit chien comme à l’habitude. Lui ai-je dit adieu ? Cela n’est pas certain. J’en avais gardé la tristesse. Ma femme m’écrivait qu’il me cherchait partout, qu’il perdait de sa joie, qu’il la suivait pas à pas, d’un air de détresse infini. Et il est mort… de chagrin

Textes lus par Simone HERAULT
Amie inconditionnelle des ani-mots

La préparation de la Lecture Spectacle ZOLA Humaniste révolté qui sera représentée au cours du 1er semestre 2014, a permis de découvrir ce Zola inattendu.


Libre participation