Drogue et Dopage

avec Bernard Vial (Médecin) Le Docteur Bernard VIAL est médecin généraliste en Provence depuis 25 ans, après avoir exercé les fonctions de Chef de Clinique en Médecine au C.H.U. de Montpellier (Professeur Louis BERTRAND). Ses travaux en phytothérapie médicale, en homéopathie et en botanique sont publiés régulièrement dans la Revue : Les Cahiers de Biothérapie, Paris. Bernard VIAL est un médecin généraliste, homéopathe, et phytothérapeute, exerçant en Provence depuis plus de 32 ans. Ce médecin atypique s’intéresse avant tout à l’aspect affectif de la maladie. « La médecine affective repose aussi sur des savoirs populaires et les connaissances anciennes. La réflexion médicale actuelle, (...) ... Lire la biographie complète
QRCode Drogue et Dopage - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


75 % des toxicomanes s’approvisionnent auprès des médecins.

3 toxicomanes sur 4 sont poly toxicomanes et connaissent bien le Vidal.

Le Pavot fournit l’opium, la morphine, l’héroïne, les benzodiazépines, les bêtabloquants pour le cœur, et peut-être le paracétamol.

Le Cocaïer d’Amérique du sud contient dans ses feuilles un anesthésique local sans lequel la dentisterie n’existerait pas, un régulateur du rythme cardiaque (FlécaÏne) et du Praxilène vendu pour la « circulation cérébrale » de nos anciens.

L’Ergot de seigle, champignon parasite d’une céréale, est à l’origine du LSD et de plusieurs médicaments.

L’Ephedra donne un alcaloïde, l’Éphédrine, très répandu dans le dopage par les amphétamines, par la Ventoline, et par le Médiator qui l’a rendue célèbre.

Botanique et pharmacologie sont indispensables pour connaître les drogues et les produits dopants : seront aussi décrits le Cannabis, l’Iboga, le Khat, la Tabac et les alcools.

La botanique est expliquée par la médecine. « Botanique, c’est médecine. »


Plein tarif : 10 € | Tarif réduit : 7 €