Des maux qui enchaînent à la parole qui libère

avec Philippe Dransart (Médecin) Médecin homéopathe à Grenoble. Thèse de médecine en 1975 sur l’intérêt d’ARNICA dans les traumatismes crâniens. Formation à l’homéopathie uniciste. Interne en service de psychiatrie pendant trois ans puis installation comme médecin homéopathe. Enseignant à l’Ecole d’Homéopathie Dauphiné Savoie. Participation active à divers groupes d’études et de réflexion sur l’homéopathie et ses remèdes. Dans le fil de cas que j’ai exposés lors de congrès dans les années 80, je me suis clairement orienté vers la compréhension de « la maladie comme un langage ». Ces recherches ont abouti à la publication de plusieurs ouvrages destinés aux professionnels autant qu’au grand public, (...) ... Lire la biographie complète
QRCode Des maux qui enchaînent à la parole qui libère - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


« Ca me démange, ça me ronge, ça me brûle »

oui… mais quel est ce « ça » qui dans mon corps me démange, me ronge et me brûle ?

La maladie est un langage, les douleurs de l’âme deviennent sensations, puis lésions… et à mesure que les mots s’enfoncent dans les maux, ils ont beau crier, nous ne les entendons plus. Nous n’entendons plus que le corps, mais nous ne comprenons pas ce qu’il cherche à nous dire : les mots sont baillonnés, prisonniers des maux…

Vient alors une parole qui fait résonance, car elle redonne aux mots leur vraie place en disant les choses comme elles sont, simplement…


Plein tarif : 10 € | Tarif réduit : 7 €