De la boue sous le ciel
Chansons poétiques

avec François Guernier (Compositeur) Auteur, compositeur, interprète, François Guernier fait son premier concert en 1987. Après s’être essayé à différents styles musicaux c’est la chanson française qui deviendra son moyen d’expression de prédilection. En 1997, sélectionné comme « découverte du printemps de Bourges » c’est avec le projet « Tichot » qu’il devient professionnel. Enchaînant les premières parties (Olivia Ruiz, Tryo, Benabar, Sanseverino, Cali …) il sort en 2004 son premier album « Approchez ». En parallèle il s’applique a la mise en musique d’œuvres poétiques. (Bernard Dimey, Eugène Bizeau, Jean Pierre Mercier). En 2007 lors de la réalisation de l’album " une vie de Bonhomme ", il (...) ... Lire la biographie complète
QRCode De la boue sous le ciel - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


Dans la galerie de l’entrepôt

François Guernier : Chant – guitare
Caroline Varlet : Accordéon
Rémi Gadret : Contrebasse

“De la boue sous le ciel” est un spectacle et un album de chansons poétiques mis en musique et chanté par François Guernier à partir de textes écrits entre 1914 et 1918, reflets d’un quotidien difficile infligé aux hommes et aux femmes durant la Première Guerre Mondiale.
Ces personnes ont pu témoigner de leur expérience à travers des mots, des vers, des cris poétiques.
Enregistré et réalisé en Normandie avec Nicolas Chapel et illustré par les Chats pelés.

Après avoir parcouru différents recueils de poésie, le choix des textes s’est tourné vers :

  • " A un embusqué " , "la photographie ", "qui qu’a des poux ", “ le copain ”de Paul Verlet

(Blessé le 6 juin 1915, le 21 février 1916 et décédé de ses blessures le 23 octobre 1923)

  • " Le quinconce des croix " de Dieudonné Grancier

(Soldat du 2 août 1914 au 30 septembre 1918)

  • " Les mois qui suivirent " de Joseph Cahn

(Blessé le 29 décembre 1916 à Biaches dans la Somme, il meurt de ses blessures le 30 janvier 1917)

  • “ L’ogresse " d’Eugène Gaudet (soldat au 9e zouaves)
  • " Chanson " d’Eugène Capdeville

(Mort le 7 mai 1917 à Craonnelle)

  • "Calme imparfait " de Jacques Lavoine

(Décédé le 17 avril 1917 au Mont Cornillet)

  • "La jeune infirmière " de Claire Virenque

(Poétesse et écrivain, 1871-1922)

  • " Obsèques " de Marie-Louise Dromart

(Infirmière et Vice-présidente de la Croix-Rouge. Prisonnière, elle se retrouve en zone occupée et y prodigue des soins)

  • "Ce que les femmes ont souffert " de Cécile Périn

(Poétesse, 1877-1959)

  • " La chanson de Craonne " (auteur anonyme)

Dans une version transcrite et envoyée à sa famille par Robert Moignet, portant la date du 10 juillet 1917.


Plein tarif : 10 € | Tarif réduit : 7 €