DIALOGUE DES SAVOIRS TRADITIONNELS DE L’AMAZONIE AVEC LA SCIENCE
Rencontres avec Benki Piyako Ashaninka

avec Benki Piyako Ashaninka (Conférencier) Leader politique et spirituel du peuple Ashaninka, dans l’état de l’Acre en Amazonie Brésilienne, primé des droits de l’homme au Brésil, pour la défense des territoires et de la souveraineté nationale. Benki a créé, avec l’Association Ashaninka du Fleuve Amonia (Apiwtxa), l’école « Yorenka Antame » (Savoirs de la Foret), nominée du prix Chico Mendez, et plus récemment, l’école « Beija Flor » (Colibri), qui éduquent les populations indigènes et non indigènes à des pratiques agro-écologiques. Dans ce cadre, il a mis au point un modèle innovant de gestion environnementale basé sur les savoirs traditionnels autochtones, qui est reconnu au niveau (...) ... Lire la biographie complète
QRCode DIALOGUE DES SAVOIRS TRADITIONNELS DE L’AMAZONIE AVEC LA SCIENCE - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Les logiques d’exploitation intensive, caractéristiques des fronts pionniers amazoniens, sont aujourd’hui responsables de l’appauvrissement d’un patrimoine naturel et culturel très riche et largement méconnu. Les peuples indigènes sont en effet détenteurs d’un ensemble de connaissances et de savoir-faire traditionnels d’une valeur inestimable, tant dans le cadre de la mise en place de systèmes d’exploitation durables de la biodiversité, que d’un point de vue philosophique et me ?me spirituel.

Que ce soit pour leurs apports à la science et en particulier à la médecine, ou encore pour leur rôle primordial dans la préservation des écosystèmes et dans la remise en question de notre relation au vivant et nos modes d’exploitation, les terrains d’exploration possibles sont largement ouverts.

Des chercheurs, scientifiques, penseurs et entrepreneurs réputés échangeront avec Benki pour tenter d’aborder les multiples potentialités de ces savoirs indigènes dans une perspective comparative et interdisciplinaires, autour de multiples thématiques : l’agroécologie, l’éducation intra et interculturelle, la médecine, la relation de l’homme à la nature... Ils tenteront d’apporter des pistes de réflexion sur les processus de construction et de valorisation des patrimoines naturels et culturels des peuples indigènes Amazoniens.

Rencontres avec Benki Piyako Ashaninka du 13 au 17 Décembre à Paris