QRCode Cœur de chien - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

« Vladimir Bortko – le réalisateur dominant dans le courant des adaptations littéraires contemporaines russes – s’est fait un nom avec la version révolutionnaire de Cœur de chien de Boulgakov en 1988, qui a ouvert le chemin du retour au cinéma d’œuvres classiques, longtemps bannies ou tombées en disgrâce. » Catharine Theimer Nepomnyashchy, Re-Visioning the Past : Russian Literary Classics in Film, World Literature Today. 85.6 (November-December 2011)

« Le réalisateur Vladimir Bortko a fait une adaptation exemplaire du roman de Boulgakov… Il a évité de faire de changements majeurs, en plus, presque tous les dialogues dans le film ont été pris directement du livre. Les acteurs ont tous donné le meilleur d’eux mêmes : ... [les personnages] semblent sortir des pages du roman. (...) Le film a été tourné en sépia ce qui évoque l’époque postrévolutionnaire. Les plans pseudo-historiques de Leningrad savamment intégrés dans le film complètent l’illusion d’authenticité et créent l’effet d’immersion dans l’époque. » kinomind.net

Programmation du film

Sem. 38 Me
20/9
Je
21/9
Ve
22/9
Sa
23/9
Di
24/9
Lu
25/9
Ma
26/9
Pas encore de programmation cette semaine.


Synopsis :

Dans l’URSS des années 20, le professeur Preobrajenski réalise une opération unique – implanter l’hypophyse d’un clochard dans le cerveau d’un chien. Mais le professeur ne peut pas prévoir toutes les conséquences de l’expérience. La question en est : « Est-ce celui qui a une apparence humaine qui est l’homme véritable ? »

Plein tarif : 8 € | Tarif réduit : 6.5 € | Tarif carte : 5 ou 6 €

à l'affiche

Cycle du Festival Europe autour de l’Europe

L’Europe autour de l’Europe fait sa rentrée ! Le Festival reprend les projections mensuelles au cinéma L’Entrepôt les derniers mardis du mois. Pour notre rendez-vous cinématographique de la rentrée, le 26 septembre, nous avons vous présentons, en association avec la Maison du Portugal, l’exceptionnel "Maybe Desert Perhaps Universe" de Karen Akerman et (...)

Lire plus