QRCode Ciné-Philo - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Du 10 septembre 2017 au 8 juillet 2018


Le ciné-philo est une activité innovante de philosophie dans la cité.

Une salle de cinéma ressemble étrangement à la caverne de Platon ; sa sortie peut faire acte de philosophie. Deleuze disait qu’un plan de cinéma est une idée.
La philosophie c’est le travail avec les idées ; le ciné-philo considère un film comme un ensemble de pensée en images. Autant des classiques du cinéma que des fictions contemporaines ou documentaires. Nous nous employons à les interpréter à l’aide de la philosophie et à débattre ensemble.

Daniel Ramirez, autant philosophe que cinéphile, et inventeur de la formule, présente les films choisis pour leur intérêt philosophique et anime les débats dans l’espace café-forum ; d’une façon conviviale mais sérieuse. Les films ont une vie après la projection ; ils nous aident à nous connaître nous-mêmes et à comprendre la vie contemporaine.

Présentation du film et animation du débat, suite à la séance, dans le bar-forum de l’Entrepôt par Daniel Ramirez.

Rejoignez le groupe facebook du Ciné-Philo

Les séances Ciné-Philo sont à 14h20 les dimanches suivants :

  • 26 novembre : Gorge, coeur, ventre de Maud Alpi
  • 10 décembre : Une suite qui dérange de Bonni Cohen et Jon Shenk
  • 17 décembre : Le jeune Karl Marx de Raoul Peck
  • 14 janvier : 120 battements par minute de Robin Campillo
  • 28 janvier : L’Aurore de Friedrich Wilhelm Murnau

Plein tarif : 8.80 €

à l'affiche

120 Battements par minute

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Lire plus

L’aurore

Avec George O'Brien, Janet Gaynor, Margaret Livingstone

Un pêcheur s’éprend d’une citadine aux allures de vamp. Sous l’influence de celle-ci, il décide de noyer son épouse, mais change d’avis une fois sur la barque. Effrayée, la femme fuit en ville. Elle est bientôt rejointe par son mari, désireux de se faire pardonner.

Lire plus