QRCode Ciné-Débat
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Échange avec le réalisateur Nicolas Philibert

En 2001, Nicolas Philibert réalise "Être et avoir", sur la vie quotidienne d’une école à classe unique dans un petit village d’Auvergne. Notamment récompensé par le Prix Louis Delluc 2002 et le César du meilleur montage 2003, ce film connaîtra un immense succès en France et dans le monde entier.

Avec Retour en Normandie (2007), il revient sur les traces d’un autre film, tourné trente ans plus tôt par le cinéaste René Allio, Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère.... Alors jeune assistant-réalisateur sur ce tournage, Nicolas Philibert avait passé trois mois à recruter les paysans de la région pour jouer les rôles principaux de ce film.

Avec Nénette (2010), tourné à la Ménagerie du Jardin des plantes à Paris, il fait le portrait de la doyenne des lieux : une femelle orang-outan, en captivité depuis 37 ans.

Dans La Maison de la radio (2013), il filme au cœur de Radio France, à la découverte de ce qui échappe habituellement aux regards : les mystères et les coulisses d’un média dont la matière même, le son, reste invisible.


à l'affiche

Être et avoir

Ce documentaire porte sur la classe unique d’une école communale, à Saint-Etienne sur Usson, en Auvergne. Le réalisateur Nicolas Philibert a ainsi filmé une de ces classes qui regroupent, autour du même maître ou d’une institutrice tous les enfants d’un même village, de la maternelle au CM2.

Lire plus