QRCode Chronique d’un été - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


  • Vendredi 16 octobre, en présence d’Edgar Morin

    SYNOPSIS
    On est en France en 1960. La guerre d’Algérie bat son plein, la Ve République vient de naître avec le retour au pouvoir de Charles de Gaulle, la Nouvelle Vague vient de frapper ses 400 coups, et les yéyés s’échauffent avant de débarquer. Le sociologue Edgar Morin, qui les a ainsi baptisés, est également l’initiateur, avec l’ethnologue et cinéaste Jean Rouch, d’un film qui marque une étape importante dans l’histoire du cinéma français. Ce documentaire se nomme Chronique d’un été, c’est une sorte de prélèvement sur le vif de quelques « échantillons » représentatifs de la société française de l’époque, expérience menée à partir d’une question délibérément minimaliste : « Comment te débrouilles-tu avec la vie ? »

    EXTRAITS DE PRESSE
    Sorti en 1961, le film Chronique d’un été est à la fois une innovation technique, qui associe une caméra 16 millimètres légère à une prise de son synchrone, et une innovation esthétique, qui permet une liberté de mouvement accrue et un enregistrement sur le vif de la parole.
    L’expérience, en vertu de laquelle Edgar Morin parle de l’avènement d’un « nouveau cinéma vérité », est contemporaine de ce qui se déroule au même moment aux Etats-Unis avec Robert Drew et au Canada avec Michel Brault, mouvement de libération du cinéma qui deviendra plus connu sous le nom de cinéma direct, influençant profondément tout à la fois la fiction et la forme du reportage télévisuel.
    Jacques Mandelbaum, Le Monde, 18/10/2011

    « C’est le premier film qui me fait voir les autres » - Roland Barthes

    « Une expérience absolument neuve et passionnante, un film formidable.
    Une leçon de choses pour les acteurs » - Joris Ivens

    « L’ambition du cinéaste était naguère de retrouver dans le mensonge de la fable une petite part de vérité ; mais la réussite de Jean Rouch dans Chronique d’un été est de traquer et piéger la vérité jusque dans le plus subtil de ses mensonges, qui est de nous faire croire qu’elle est la vérité » - Jacques Rivette

Programmation du film

Sem. 49 Me
7/12
Je
8/12
Ve
9/12
Sa
10/12
Di
11/12
Lu
12/12
Ma
13/12
Pas encore de programmation cette semaine.


Plein tarif : 6.5 €

à l'affiche

Réflexions

L’Entrepôt et Films en Quête présentent RÉFLEXIONS Un cycle de films et de débats Réflexions est l’occasion de réunir un ensemble exceptionnel dans le champ du cinéma documentaire. Notre ambition est de faire découvrir ou redécouvrir pendant ce mois d’octobre une vaste gamme de films en présence, aussi souvent que possible, des cinéastes et de leurs (...)

Lire plus