QRCode CZECH-IN Film Festival - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Lancé en 2009, le Czech–In Film festival présente le meilleur de la récente production cinématographique tchèque et slovaque. Parmi 75 long-métrages et documentaires produits en République Tchèque, et 43 produits en Slovaquie en 2016, les films les plus remarquables sont proposés cette année au public parisien en avant-première française, dont Ice Mother de Bohdan Slama, auréolé du prix de scénario au festival de Tribeca 2017, et qui sera projeté à l’ouverture du Festival.

Le film de clôture, Camarade professeur de Jan Hřebejk, sera lui aussi présenté par son réalisateur, tout juste après sa projection au Cannes Junior. Le Loup de Vinohrady, le dernier film réalisé par Jan Němec, l’enfant terrible de la nouvelle Vague tchèque, sera montré en exclusivité, tout comme le succès slovaque Le Capitaine rouge du réalisateur Michal Kollár.

Deux films cultes de Miloš Forman – Amadeus et Vol au-dessus d’un nid de coucou – marqueront l’hommage au Maître pour son 85ème anniversaire. Le cinéma l’Entrepôt, situé dans le quartier de Montparnasse accueillera, en tout, une quinzaine de longs et courts métrages, de documentaires et le film d’animation pour enfants, Ferda la Fourmi de la première dame de l’animation tchèque, Hermína Týrlová.

  • vendredi 9 juin
    19h40 : "Ice Mother" de Bohdan Sláma
  • samedi 10 juin
    18h00 : FAMU projection de courts métrages
    19h40 : "Le Loup de Vinohrady" de Jan Nemec
  • Dimanche 11 juin
    16h00 : "Ferda la fourmis" de Hermina Tyrlova
    19h40 : "Vol au dessus d’un nid de coucou" Milos Forman
  • lundi 12 juin
    19h40 : "Un film normal autistique" de Miroslav Janek
  • mardi 13 juin
    19h40 : "Nous ne sommes jamais seuls" de Petr Václav
  • mercredi 14 juin
    19h40 : "Capitain rouge" de Michal Kollar
  • jeudi 15 juin
    19h40 : "Amadeus" de Milos Forman
  • vendredi 16 juin
    19h40 : "Camarade professeur" de Jan Hrebejk

Du 20/9 au 26/9
Semaine 38
Me
20/9
Je
21/9
Ve
22/9
Sa
23/9
Di
24/9
Lu
25/9
Ma
26/9
Pas encore de programmation cette semaine.

à l'affiche

Ice Mother

Après avoir rencontré un homme pratiquant la nage en eau froide, Hana, veuve, commence peu à peu à changer sa vie jusque-là focalisée sur ses fils, belles-filles et petits-enfants. Pendant que la sexagénaire vit son coup de foudre, les déjeuners traditionnels du weekend dans la villa familiale commencent à perdre leur charme… On découvre, peu à peu, que chaque personnage a un secret. Inopinément, le petit-fils Ivánek devient l’allié d’Hana, et il se prend d’affection pour l’original Broňa, pour sa poule Adéla et la communauté des nageurs de la Moldau. Cette histoire révèle les difficiles relations entre trois générations tout en apportant un espoir sur la possibilité de prendre sa vie en main, à n’importe quel âge.

Lire plus

Le Loup de Vinohrady

Ce film autobiographique du cinéaste légendaire, Jan Němec, est une libre interprétation de sa publication ‘Ne tends pas la main au serveur’, où il relate les histoires de sa vie depuis les années 60 jusqu’à nos jours. Le titre du film “Le loup de Vinohrady”, évoque un loup, un être sauvage, vicieux, incontrôlable. On y visite les lieux de l’histoire, on entend les dialogues authentiques commentés par l’auteur, de vraies archives et des falsifiées. Ce qu’il y a dans le film a véritablement eu lieu, et Jan Němec l’a vécu même si parfois il en grossit certains traits.

Lire plus

Ferda la fourmi

Film d’animation pour enfants constitué de 5 courts metrages

Lire plus

Vol au-dessus d’un nid de coucou

Prisonnier de droit commun, Randle Patrick McMurphy échappe aux travaux forcés en simulant la folie. A la suite d’un examen médical, il obtient son transfert dans une clinique psychiatrique. A peine arrivé, il décide de prendre en main les intérêts des malades et de les sortir de leur torpeur. Malgré les conseils de prudence de Harding, président du comité des malades, McMurphy affronte miss Ratched, l’infirmière-chef, dont l’autorité tyrannise les patients depuis longtemps. A la suite d’une brimade dont il est le témoin, McMurphy laisse éclater sa colère. Une série d’électrochocs le ramène à la raison…

Lire plus

Un film autiste normal

Qu’est-ce que la normalité ? Briser l’antagonisme entre les « neuro-normaux » et les « neuro-différents », voilà l’ambition de Miroslav Janek tout comme celle de remettre en question le concept de normalité. C’est aussi un film teinté d’humour, comme lorsque Lukaš tente en vain, et à son grand étonnement, d’appeler le président de la République. « Un film autiste normal » peut, lui, se targuer d’être l’héritier d’une importante tradition cinématographique sur l’autisme. Depuis « Un enfant attend », le film de John Cassavetes sorti en 1963, ou encore « Rain man » et des prouesses de Dustin Hoffman dans le rôle d’un autiste aux comportements répétitifs, ainsi que l’immense Tom Hanks dans « Forrest Gump ».

Lire plus

Nous ne sommes jamais seuls

Un surveillant de prison déménage, avec sa famille, dans une commune déployée le long d’une route nationale. Il devient ami avec son nouveau voisin, un chômeur hypochondriaque, entretenu par sa femme qui travaille dans un magasin du coin. Elle – fatiguée par la vie et au bout du rouleau – s’intéresse au videur d’un club de nuit, lui-même amoureux d’une stripteaseuse, laquelle attend le père de son enfant emprisonné là où travaille ce même surveillant de prison.

Lire plus

Le capitaine rouge

L’histoire se déroule en 1992 lors d’un été suffocant, six mois avant la division de la Tchécoslovaquie. Un jeune détective, Richard Krauz, est en charge d’une nouvelle enquête : le cadavre du sacristain Klokner, retrouvé au cimetière, déterré, un clou enfoncé dans la tête. Krauz découvre, derrière cette mise en scène macabre, l’ancienne police secrète qui possédait un dossier “disparu” compilant des crimes perpétrés par des prêtres et qui servait à la police à faire pression sur l’Eglise. Krauz, obsédé par l’affaire, va sillonner la Tchécoslovaquie, au moment où elle se désagrège, pour trouver l’homme vers lequel s’orientent tous les indices : un certain Capitaine Rouge, spécialiste de l’“ultime” interrogatoire. Cependant Krauz n’est pas le seul à le poursuivre…

Lire plus

Amadeus

A Vienne, en novembre 1823, au cœur de la nuit, un vieil homme égaré clame cette étonnante confession : « Pardonne, Mozart, pardonne à ton assassin ! ». Ce fantôme c’est Antonio Salieri, jadis musicien réputé et compositeur officiel de la Cour, qui, dès l’enfance, s’était voué tout entier au service de Dieu, s’engageant à le célébrer par sa musique au prix d’un incessant labeur. En récompense de ses sacrifices innombrables il réclamait la gloire éternelle. Son talent, reconnu par l’empereur mélomane Joseph II, lui valut durant quelques années les plus hautes distinctions. Mais, en 1781, un jeune homme arrive à Vienne, précédé d’une flatteuse réputation : Wolfgang Amadeus Mozart devenu le plus grand compositeur du siècle. Réalisant la menace que représente pour lui ce surdoué arrogant dont il admire le profond génie, Salieri tente de l’évincer.

Lire plus

Leçon de classes

Le début des années 80, Tchécoslovaquie. La directrice de l’école élémentaire convoque des parents d’élèves pour une réunion en catimini. Leur maîtresse, qui semble emphatique et aimable, manipule les parents, par l’intermédiaire des enfants, afin d’obtenir un petit coup de main artisanal, un enrichissement matériel sans travail, ou encore un rapport amoureux. Est-ce que les familles vont réussir à s’opposer à cette maîtresse sans scrupule ? Ce film devient une étude du pouvoir de la manipulation pathologique. On peut également considérer ce drame, se déroulant après la révolution, comme le témoignage d’une époque marquée par le communisme et où ses mécanismes sont encore solidement implantés.

Lire plus