QRCode Bakhta et ses filles - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>


  • La réalisatrice

Née à Argenteuil, Alima Arouali a commencé à travailler à l’âge de dix-sept ans, en usine, puis comme employée de bureau. Formée « sur le tas », elle exerce le métier de monteuse pendant quinze ans. Puis lui vient l’envie de réaliser. Elle suit l’Atelier Documentaire de La Fémis avec son projet Bakhta et ses filles, accompagnée par Jacques Deschamps et Catalina Villar, projet pour lequel elle obtient la bourse Brouillon d’un rêve.

  • L’invité

Diplômé de l’IDHEC, Jacques Deschamps est réalisateur de films de fictions et de films documentaires. Il est intervenant régulier dans le cadre de l’Atelier Documentaire de La Fémis, de la formation Cinédoc, du Master II « Réalisation Documentaire de création » de Lussas, ainsi que de plusieurs résidences d’écriture documentaire en France et en Afrique.

  • Le débat

À partir de l’expérience d’Alima Arouali, et en compagnie de Jacques Deschamps, nous évoquerons le long processus qui mène de l’idée au film. Nous nous interrogerons sur ces questions en nous appuyant sur l’exemple de Bakhta et ses filles.

De quelle façon la réalisatrice, qui plaçait la notion d’émancipation au coeur de son projet, a-t-elle cheminé pour en faire un objet cinématographique ?

Au-delà de l’accompagnement proposé par l’Atelier Documentaire de La Fémis, l’objet de la rencontre est de s’interroger plus largement sur la notion d’écriture cinématographique et sur ce qu’elle recouvre dans le cinéma documentaire.

Quel que soit son sujet, le processus de création du film documentaire peut-il faire l’économie de cette phase de réflexion que constitue l’écriture ? Qu’elle advienne pendant le tournage, en amont, ou encore au moment du montage.

Programmation du film

Sem. 48 Me
30/11
Je
1/12
Ve
2/12
Sa
3/12
Di
4/12
Lu
5/12
Ma
6/12
Pas encore de programmation cette semaine.


Synopsis :

« Nous sommes cinq soeurs : Aïcha, Malika, Rachida, Horia et Alima. Nous sommes les filles de Bakhta et Abdenbi, qui ont quitté l’Algérie pour la France en 1948. » Le film propose une réflexion sur la conquête menée par ces femmes pour être libres d’agir en toute indépendance, d’échapper au carcan de leur milieu, et de décider de leur propre vie.

Plein tarif : 4.5 €