1914 – 1918 Des femmes écrivent « leur guerre »
100 ème Anniversaire de la Grande Guerre

avec Simone Hérault (Comédienne) Comédienne, ex-animatrice de FIP à Radio France, Simone Hérault prête sa voix au cinéma, à la télévision, aux réalisations scéniques, à la communication des grandes entreprises et à toutes les formes d’enregistrements. Voix de la SNCF depuis 1981, elle est entendue dans près de 3000 gares en France. Aujourd’hui, elle consacre une partie de ses activités à la lecture publique. En 2001, elle a créé sa Compagnie professionnelle Lire Autrement qu’elle anime à travers un répertoire littéraire éclectique à Paris, en France et à l’étranger en partenariat avec les Ambassades de France pour la promotion de la culture française. Parallèlement, elle apporte quelques (...) ... Lire la biographie complète
avec La Compagnie Lire Autrement (Lecture Publique) La Compagnie Lire Autrement a fait de la lecture un spectacle vivant. Fondée en 2001 par la comédienne Simone Hérault, la Compagnie de lecture publique LIRE AUTREMENT est animée par des comédiens et musiciens professionnels. Elle se produit à Paris, en région parisienne, en province, à l’étranger (1) dans le cadre de la Francophonie et de la promotion de la culture française. Elle propose un répertoire thématique varié. LIRE AUTREMENT participe également aux événements littéraires nationaux et célébrations d’écrivains (Nuit de la lecture, Printemps des Poètes, Journée de la femme, Partir en livre…) Elle organise des rencontres avec les acteurs du (...) ... Lire la biographie complète
QRCode 1914 – 1918 Des femmes écrivent « leur guerre » - Version Mobile l'entrepôt
<span class=debug-traduction-erreur>Imprimer</span>

Quand on parle de la première guerre mondiale, on pense d’abord aux soldats, aux batailles, aux armes, aux tranchées, aux millions de morts mais bien moins aux femmes restées en arrière. Et pourtant derrière chaque soldat se bat une femme seule qui doit faire face à l’absence.

Colette, Armandine, Alice Ferney, Clémence Martin-Froment… écrivaines reconnues ou anonymes témoignent de cette vie de femme et écrivent la guerre, « leur guerre » avec amour, tendresse, émotion et parfois même avec humour.


Libre participation